Quelles sont les étapes clés de la vente et de l’achat d’un bien immobilier ?

La vente d’un bien immobilier, pour le vendeur comme pour l’acheteur, est toujours plein de surprise et riche en émotions. Depuis que j’ai investis mon argent dans l’immobilier en 2012, j’ai rencontré à peu près tous les pire cas de figure ! *rire*. Tant est si bien que, avec ce retour d’expérience, j’espère vous donner toutes les clés en main pour ne pas commettre les mêmes erreurs que moi. Voici un guide complet du processus de vente étape par étape pour vous aider à préparer l’inscription de votre maison à la vente, que j’enchérirais et maintiendrais à jour régulièrement.

Préparez votre maison ou votre appartement

Après avoir pris la décision de vendre, mais avant de contacter un agent, il est recommandé aux vendeurs de désencombrer, de ranger le jardin et de préparer la propriété. Veillez à ce que votre maison et votre jardin soient au mieux de leur forme.

Pensez au moment où vous voulez vendre, à la manière dont vous voulez vendre et à tout ce que vous recherchez chez un agent. 

Connaissez votre budget

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier, qu’il s’agisse de votre logement principal ou d’un investissement immobilier, connaitre votre budget avant de vous lancer est essentiel. Si vous avez par exemple suffisamment pour investir 10000 euros dans l’immobilier, orientez vos recherches vers des biens de type T2 aux alentours des 100.000 euros. En effet, votre apport doit au moins couvrir les frais de notaire, qui grosso modo tournent autour des 10% du prix du bien.

Pour connaitre avec exactitude votre budget, prenez rendez-vous avec votre banque avant de vous lancer dans vos recherches. En fonction de vos revenus, de votre capacité d’épargne mensuelle et de votre apport, votre banquier vous fera une première estimation du prêt immobilier auquel vous pouvez prétendre.

Choisissez le bon agent immobilier

Pour choisir un agent, assistez aux visites de maisons et observez. Posez aux agents des questions sur les prix, les niveaux d’intérêt et la façon dont ils pensent que le marché suit. Donnez vos coordonnées, mais n’admettez pas que vous envisagez de vendre. Voyez quels agents vous rappellent. Ce sont les agents qui travaillent le plus dur et qui ont le plus de succès. 

Il est mis en valeur ici que la recherche et les relations sont essentielles. Trouver le bon agent vous aidera dans votre campagne de vente. Cherchez quels sont les agents qui obtiennent des résultats au niveau local ; regardez leurs résultats. Faites également semblant d’être un acheteur. Envoyez quelques questions par e-mail et voyez comment ils y répondent. 

Les vendeurs devraient choisir un agent par l’intermédiaire duquel ils souhaitent acheter. Il s’agit d’une relation personnelle, alors choisissez un agent qui vous plaît, en qui vous pouvez avoir confiance et qui a les compétences nécessaires pour obtenir le meilleur résultat pour vous. 

Choisissez une méthode de vente immobilière adéquate

Ensuite, vous déciderez comment vous voulez vendre. Réfléchissez à ce qui vous convient le mieux, mais soyez prêt à écouter ce que votre agent vous recommande. La vente aux enchères est souvent la méthode de vente qui permet d’obtenir le meilleur résultat en un minimum de temps, mais la dynamique du marché doit être adaptée et vous devez être prêt à investir dans un marketing complet. 

Fixez le bon prix de vente et achetez au bon prix

Bien vendre, c’est vendre à un prix égal ou supérieur au prix du marché. Vous et votre agent immobilier élaborerez un plan pour l’inscription, la présentation et la vente de votre propriété. Tous les experts en immobilier s’accordent à dire qu’il est important d’établir un prix correct, car le marché peut être extrêmement impitoyable en cas de surévaluation des prix

Pour fixer un prix, les vendeurs doivent faire leurs recherches sur les ventes locales. C’est facile, avec tant de sites web proposant des prix de vente récents. En combinant vos connaissances avec celles de l’analyse du marché actuelle de votre agent, vous obtiendrez une attente précise et réaliste. 

Selon les experts, les vendeurs doivent faire abstraction de toute émotion. L’acheteur n’a pas encore fait l’expérience des avantages de vivre dans votre maison, vous ne pouvez donc pas supposer qu’il ressent la même chose que vous. La meilleure façon de procéder consiste à examiner des propriétés comparables dans les environs et autour des rues proches de votre maison, à une distance similaire des commodités. 

En ce qui concerne les éléments inclus dans une vente, les normes sont les revêtements de sol, les luminaires et les installations générales, comme les revêtements de fenêtres.

Un bon agent immobilier négociera pour obtenir le meilleur prix. Lorsqu’il s’agit de vendre et de négocier le prix, les vendeurs doivent faire confiance à leur agent. Il s’agit de choisir le meilleur agent, qui a les bonnes compétences. 

Si vous avez le bon agent, vous devez lui faire entièrement confiance pour obtenir le meilleur résultat pour vous.

Revoyez l’accord avec l’agent immobilier

Lisez le contrat d’agence proposé par l’agent et soyez prêt à poser des questions. Si vous voulez modifier une clause, posez la question avant de signer. 

En général, les principaux points de discussion portent sur le caractère exclusif ou non du contrat, sa durée, la manière dont il sera résilié, les frais de vente et tous les autres frais, tels que les frais de marketing ou d’administration. L’accord précise également le prix de vente estimé de l’agent.

Faites appel à un diagnostiqueur agrée

Vous devez maintenant préparer le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) pour votre propriété. La déclaration du diagnostiqueur agréé explique aux acheteurs les choses essentielles qu’ils doivent savoir avant d’acheter la propriété. Vous pouvez demander l’accompagnement de votre agent immobilier pour cette étape. 

Le diagnostic couvre tous les éléments de votre propriété tels que la description de cette dernière (sa surface, son orientation, ses murs, ses fenêtres, ses matériaux, etc), ainsi que ses équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation. Il définit, selon les cas, soit la quantité d’énergie effectivement consommée (sur la base de factures), soit la consommation d’énergie estimée pour une utilisation standardisée.

Commercialisez votre propriété

On ne peut pas vendre un secret. Si vous voulez vous assurer d’obtenir le meilleur résultat, vous devez faire de la publicité dans un certain nombre de domaines, le numéro un étant Internet. Vous devez avoir les meilleures photos, une bonne rédaction et une bonne présentation. 

Selon les experts, une bonne campagne doit tenir compte du public cible d’un bien immobilier. Celui-ci peut être strictement local, national ou même international, selon le type de votre bien. Par conséquent, votre marketing doit viser à atteindre toutes les parties intéressées possibles dans un délai raisonnable et intégrer des éléments traditionnels et numériques, ainsi que les compétences d’un bon vieil agent. 

Lorsque vous présentez votre propriété, elle doit être présentée comme une salle d’exposition avec les projecteurs et les jeux de lumières. Parlez à votre agent de la présentation pour obtenir des recommandations sur la manière de mettre votre maison en valeur afin que votre marché cible en tombe amoureux instantanément.

Allez sur le marché

Une fois sur le marché, certains vendeurs déménagent. C’est à tout un chacun d’en décider, mais si vous avez de jeunes enfants, il peut être difficile de bien présenter une maison pendant une période de commercialisation de trois à quatre semaines, c’est pourquoi certains vendeurs déménagent complètement. 

Mais tout le monde n’a pas ce luxe. Un bon agent donnera aux vendeurs un calendrier détaillé des événements de la campagne, afin qu’ils sachent à l’avance ce qui va se passer. Comme cela, vous pouvez programmer quelque chose lors des visites.

Avez vous pensé aux enchères immobilières ?

Pour vous faire remarquer, rien de tel que de vendre votre maison aux enchères ! C’est un méthode de vente innovant qui nécessite toujours un fort engouement. Si plusieurs poteniels acquéreurs se battent pour obtenir votre bien, le prix de celui-ci peut décoller et dépasser le prix du marché ! A l’inverse, faites attention à ne pas vendre en dessous du prix du marché. Pour se faire, placez un prix plancher qui empêchera la vente de la maison tant qu’un seuil minimum n’est pas atteint. Aux enchères, si le prix de réserve est atteint, le plus offrant est l’acheteur du bien, sans condition. Dans le cas d’une vente privée, l’acheteur dispose d’un délai de réflexion de trois jours.

Finalisez la vente devant un notaire

Le « règlement » est la dernière étape de la vente, lorsque l’acheteur effectue le paiement du prix du contrat au vendeur et prend légalement possession du bien. Vous devez également préparer le contrat de vente par l’intermédiaire de votre notaire ou de votre agent immobilier. L’acte authentique de vente doit obligatoirement être signé chez un notaire. C’est également à ce moment que sont émis les frais de notaires, correspondant aux taxes versées à l’État, et à la rémunération du notaire. Avoir un bon notaire est essentiel car il défendra toujours vos intérêts en cas de litige. Ne négligez donc pas ce choix.